Sri Lanka

Noël à Tangalle

C’est Noël ! Et c’est d’ailleurs assez difficile à réaliser. Ici il fait chaud, il fait beau, tout le monde porte des tongs, se baigne dans la mer, boit des cocktails et mange des fruits de mer (bon ok pour les deux derniers c’est pareil qu’à la maison !).

C’est mon premier noël à l’étranger, et aussi mon premier noël sans aucun membre de ma famille. Est-ce difficile à vivre ? Je ne réalise pas complètement alors ce n’est finalement pas si dur. Et puis il y a Jé et c’est désormais lui ma famille. Bon certes on est plus un couple qu’une famille, mais n’empêche que ma future vie de famille, c’est avec lui que je l’imagine. Alors voilà, c’est aussi notre premier noël en famille restreinte !

On n’a rien de prévu réellement, à part se faire un bon gueuleton ! C’est pas plus compliqué que ça… Pas de cadeau puisque notre cadeau, c’est cet énorme voyage. Et ça suffirait même pour les dix noëls à venir ! Enfin je dis ça mais je trouverai bien quelque chose à réclamer tous les ans.

Bref, nous nous portons bien, Jé n’a pas du tout le cafard, moi presque pas, et c’est l’essentiel !

JOYEUX NOEL !

DSC04475 DSC04471

Ps : pour le poisson de noël qu’on avait prévu de se faire c’est raté, j’ai eu une poussée de boutons sur tout le corps et après avoir vu le médecin il en ressort que je ne dois manger ni fruits de mer, ni poisson… Bon ben le traditionnel Kotthu Sri Lankais fera l’affaire !

Sinon Tangalle c’est chouette, des jolies plages avec beaucoup de vagues où on se prend de bons rouleaux en pleine poire. On s’est tous les deux bien fait secouer ! Heureusement y a les transats pour nous réconforter…

DSC04545                                                   DSC04464

On a aussi pu assister à une cérémonie de commémoration du 26 décembre 2004, jour où le tsunami a frappé les côtes Sri Lankaises faisant un bilan de plus de 30 000 morts.

DSC04535                                                     DSC04538

Tout ceci ne nous a fait que constater que malgré les dégâts causés par ces vagues tueuses, tout a été reconstruit au bord de la plage. Nous choisissons une guesthouse plus proche du centre, et donc plus éloignée de la mer, même si en cas de tsunami, ce ne sont pas nos 200 mètres à l’intérieur des terres qui nous sauveront la vie !

Image de prévisualisation YouTube

On profitera de notre proximité avec le centre-ville pour aller faire nos petites courses au marché et goûter nos premiers fruits locaux (dont on a oublié le nom, bravo). Pour une fois, j’adore ça, et Jérémy n’adhère pas du tout. Comme quoi, je ne suis pas si difficile !

Voici quelques images pour illustrer le tout !

DSC04529 DSC04519DSC04520 DSC04533

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Catch us if you can ... |
Ile de groix |
Lulu2lyon1voyageuse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | perfumes-baratos37
| AmericainWeekEnd
| Sudlocationvacance