Malaisie

Traversée de la Malaisie

Après Koh Lanta, il est temps pour nous d’entamer notre descente vers Kuala Lumpur, car nous prenons notre avion le 17 décembre à destination du Sri Lanka.

En Thaïlande tout était extrêmement facile, tout est fait pour les touristes. Il est très facile de prendre les transports en commun, tout le monde parle plus ou moins anglais, on peut louer des scooters à tous les coins de rue, et il y a de l’essence en bouteille dans tous les petits stands sur le bord de la route (soit tous les 5 mètres!).

La cuisine non piquante est tout à fait adaptée à nos palais occidentaux, et elle est délicieuse!

Notre arrivée en Malaisie s’effectuera par bateau. Nous sommes désormais à Pulau Langakawi, une petite île sur la côte ouest malaisienne.

A peine arrivés, premières difficultés! Il nous faut trouver un logement, et soit les guesthouses « petits budgets » sont complètes, soit c’est trop cher pour nous. A force de tourner avec nos sacs à dos, on finit par être crevés, et quelque peu découragés! Pauline reste alors avec tous les sacs pendant que Jérémy va faire le tour des guesthouses. Il se fera même prendre en scooter pour aller en visiter une.

Il trouvera finalement une guest pour un peu moins de 10€, ça peut sembler convenable, mais c’est vraiment notre limite maximum pour tout notre voyage! 7 ou 8€ étant l’idéal. Nous sommes situés près de la plage, la chambre est grande, mais la propreté et le confort sont plus que sommaires. Tant pis, nous ne sommes là que quelques nuits, et notre voyage on le vit plus à l’extérieur que dans notre chambre!

Alors déjà la plage. Elle est très grande, très jolie, on y observe de magnifiques couchés de soleil, et surtout on voit les avions atterrir et décoller à quelques dizaines de mètres au dessus de nos têtes. Il y en a très peu souvent donc ça ne dérange pas du tout, c’est au contraire très plaisant et impressionnant de les voir passer de si près!

On décide de louer un scooter (à un prix exorbitant comparé à la Thaïalande!) mais l’île est grande et il est plus facile de l’explorer ainsi. Nous irons nous baigner dans de superbes chutes d’eau et profiterons même de toboggans naturels. Bref on se rafraîchit tout en s’amusant, c’est génial.

DSC03816    DSC03836    

La montée pour accéder à ces fameuses chutes se fait par un escalier très raide, en pleine chaleur, il est donc nécessaire de faire des pauses régulièrement. Et les pauses, elles sont très agréables car nous sommes entourés de singes! Ils sont sympas à regarder avec toutes leurs acrobaties.

Après ces quelques moments de détente on explore l’île en long en large et en travers. Les routes sont magnifiques, on passe dans des montagnes d’un vert éclantant, la route serpente, on croise de nombreux animaux (aigles, singes, vaches, buffles, etc.), et on tombera finalement sur une plage déserte seulement habitée par des pécheurs. Le temps pour nous de tremper nos petits pieds et de faire des bolas, et on décide de retourner à notre guesthouse. 

DSC03842

Et la nourriture dans tout ça? Elle est bonne, et quelques fois épicée, nous qui ne sommes pas habitués à manger épicé ça nous fait tout drôle! On goûte pour la première fois au « roti », sorte de crêpe mais bien plus fine et tout aussi bonne, qui peut être servi nature, ou fourré avec des légumes, de la viande, des oeufs, etc. Il y a même des rotis sucrés pour le dessert, et le roti banane chocolat met tout le monde d’accord!

On commence à trouver beaucoup d’épices, du curry notamment.

Après ces quelques jours, on file dans la péninsule aux Cameron Highlands. Ces montagnes au centre de la péninsule malaisienne sont très connues pour les plantations de thé et la culture des fraises.

DSC03997    DSC04006

Il y a également beaucoup de randonnées à faire, mais il faut être prudent car les cartes ne sont pas du tout à jour, et il est très aisé de se perdre au milieu de la jungle!

Pendant notre séjour, la météo n’aura pas été très cordiale, mais il faut plus que de la pluie pour nous empêcher de sortir de notre chambre. Et puis un peu de fraîcheur après toutes ces îles, ça fait du bien.

Certaines randos sont plus sympas que d’autres, nous en avons fait une sous la pluie, en pleine jungle, et malgré nos nombreuses gamelles, cela reste un souvenir inoubliable! Des vues à couper le souffle, des singes dans les arbres, une végétation luxuriante, bref du bonheur pour nos petits yeux.

DSC03920 DSC03924  DSC03972

 On rentrera de ces randos tantôt par bus local, tantôt par stop.

Après avoir fait chauffer nos mollets, on retourne en ville à Ipoh.

Et cette ville, et bien elle est très grande, assez bruyante, il y fait très chaud, il y a peu d’air, et les hommes sont très intéressés par Pauline. Ils la suivent des yeux, la sifflent, tapent sur l’épaule de leur voisin pour leur montrer cette blonde qui s’est perdue dans ce quartier pas du tout touristique d’Ipoh. Bon une fois habitués, on s’y fait! Et puis Jérémy fait vite taire les plus entreprenants.

Ici, on visitera 2 temples qui ont la particularité d’être dans des grottes! Ils sont immenses, parfois kitschs, infestés de singes, et si vous n’avez jamais vu une grotte carrelée et bien ca vaut le coup d’oeil! C’est finalement assez joli et très surprenant.

Perak Tong

DSC04084 DSC04072 DSC04099   DSC04101    DSC04112

Sam Poh Tong

DSC04115 DSC04126  DSC04153      DSC04120

Notre périple en Malaisie se termine avec notre arrivée à Kuala Lumpur, et dans cette ville le vrai symbole ce sont les tours jumelles Petronas qui ont longtemps été les tours les plus hautes du monde (jusqu’en 2004).

DSC04188    DSC04215

Elles sont magnifiques, et encore plus le soir quand elles sont éclairées! Même Jérémy qui n’est pas très ville appréciera grandement ces 2 géantes.

Mais voilà la Malaisie c’est déjà terminée, et il temps pour nous de partir vers de nouveaux horizons.

Ici on retiendra particulièrement:

Les nombreux singes que l’on a croisé partout

Notre découverte des rottis

La rando sous la pluie aux Cameron Highlands

Les tours Petronas

Le nombre impressionnant de personnes qui nous ont demandé d’où nous venions et qui lorsque nous répondions France, nous répondaient qu’elles ne connaissaient pas ce pays

 

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Catch us if you can ... |
Ile de groix |
Lulu2lyon1voyageuse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | perfumes-baratos37
| AmericainWeekEnd
| Sudlocationvacance